Extrait du texte du spectacle:

"Mort vivant, oui. Mais plus vivant que jamais car me voici à nouveau, comme toujours, sur la ligne du milieu, avec toi, ici, Maintenant, où mon attention ne doit pas faillir si je ne veux pas être la marionnette des éléments qui façonnent ma destinée..." Dixit Parallel One.

 https://dai.ly/x822q58

Paris-Tokyo-Paris, enfant chéri de José Penalver Guzman (Parallel One,), germe initial de GRAVITATIONS PARALLÈLES, n'a pas encore livré la richesse de son contenu. Parallel One livre le contenu de son oeuvre au compte-gouttes pour mieux nous faire appréhender et goûter les délices subversifs de sa démarche... 

Dixit Parallel One